Thème – Le Pôle nord

pôle nord

En ce moment avec mes maternelles, je continue notre petit projet sur le Pôle Nord. Jeudi et vendredi nous avons lu en deux parties le super album « Perdu ? Retrouvé ! » d’Oliver Jeffers qui raconte l’histoire d’un petit pingouin. Nous en avons profité pour se demander un peu comment était faite la glace sur laquelle marche ces petits pingouins. Miracle, la maîtresse avait ramené deux bacs à glaçons ce jour-là, quelle  coïncidence ! (hum hum). Voici le déroulement de mes séances sur ce thème :

Séquence « Eau et glace »
  • Séance 1 : l’eau
  • Première phase : l’eau autour de nous.

La maîtresse demande aux enfants où on trouve de l’eau. Puis elle demande ensuite à quoi sert l’eau. Conclusion : l’eau , c’est très utile, donc très précieux.

  • Seconde phase : les propriétés de l’eau.

La maîtresse place devant les enfants des récipients contenant de l’eau, afin de faire découvrir quelques propriétés : elle est transparente, elle coule, elle n’a pas de goût, elle n’a pas d’odeur. Etablir un panneau à partir des conclusions. Présenter des bacs à glaçons et demander à quoi ça sert ; Annoncer que l’on va essayer de fabriquer des glaçons, recueillir toutes les hypothèses et remplir les bacs avec tout ce que proposent les enfants.

  • Séance 2 : la glace
  • Première phase : observons un glaçon.

Sortir les bacs à glaçons et observer tout ce qui a donné de la glace : seulement l’eau. Distribuer un glaçon sur une soucoupe à chaque groupe de deux enfants. Demander de décrire le glaçon : forme, couleur… Constatation: il est dur, froid, il n’a pas d’odeur, ni de goût. Conclusion : l’eau est devenue solide.

  • Deuxième phase: l’eau solide autour de nous.

La maîtresse demande aux enfants où l’on trouve des glaçons, de la glace, de l’eau solide. On observe des documents sur la montagne. Conclusion: la neige aussi est de l’eau solide.

  • Troisième phase : Comment faire pour préparer des sucettes glacées à la menthe / grenadine ?

Chaque groupe d’enfants doit préparer un mode opératoire. Suite des choses à faire. Mise en commun, discussion, réalisation.

  • Séance 3 : la glace et l’eau
  • Première phase: la glace fond

La maîtresse , comme la première fois sort les glaçons du réfrigérateur, les place sur une soucoupe, sur une table et/ou sur un radiateur. Au bout d’un quart d’heure, elle distribue les soucoupes. Les enfants décrivent oralement ce qu’ils constatent. Conclusion: la glace peut devenir eau : elle fond.

  • Seconde phase : représentation des deux expériences précédentes.

On se met d’accord sur l’utilisation d’une flèche pour dire « devient ». Actualisation de l’affiche.

Activités diverses autour du thème du Pôle Nord
  • Les pingouins coccinelles.

Pour cette activité, je leur ai raconté une petite histoire, une sorcière qui avait perdu ses lunettes et qui avait pris des pingouins pour des grenouilles ; elle les avait forcé à lui faire un bisou pour qu’elle se transforme en belle princesse. Mais forcément, comme ce n’était pas des grenouilles, elle était resté une vilaine sorcière. Pour les punir, elle les a transformé avec sa baguette magique en coccinelles ! Et les a coupé en deux (oui bon, c’est trash, mais après les enfants vont les reconstituer, alors tout va bien). Donc le but pour les élèves était de retrouver les bonnes moitiés de pingouins ; mais comme ce sont des coccinelles maintenant, pour qu’elles soient heureuses, elles doivent avoir le même nombre de points de chaque côté du corps. MAIS ce n’est pas tout, leurs points doivent être également placé de la même façon (approche de la notion de symétrie).

L‘histoire peut bien évidemment être modifiée étant donnée que je l’ai moi-même inventée sur le moment. D’ailleurs, pour l’anecdote, si la sorcière a perdu ses lunettes et avait une très mauvaise vue, c’est simplement car je me suis trompée et ai dit « Elle vit alors plein de petites grenouilles » au lieu de dire « plein de petits pingouins ». On se rattrape comme on peut !

Format Word Format PDF
  • Coloriage magique « Perdu ? Retrouvé ! »

Code couleur : 1 – bleu clair ; 2 – bleu foncé ; 3 – noir ; 4 – rouge ; 5 – marron ; 6 – jaune

perduretrouvé

Format Word Format PDF

  • Lecture « Le manchot »

Nous allons lire « Histoires d’animaux – Le manchot«  , un livre documentaire de Bayard Jeunesse très bien fait car conté sous forme d’histoire et donc pas du tout rébarbatif pour des petiots de maternelle. De plus, les photos accompagnant les textes sont jolies comme tout et à la fin du livre, il y a 3-4 pages de questions / réponses illustrées sur tout ce que peuvent se demander les enfants. Du coup, c’est reparti pour quelques ateliers en rapport avec les animaux du Pôle Nord et plus particulièrement le pingouin (la différenciation entre pingouin et manchot aura été faite grâce au livre précédent, en regroupement !).

  • Les boîtes à compter

Pour les Petites Section en autonomie, un travail de numération fait à partir des boîtes à compter de Nathan. La maternelle de moustache propose des fiches vierges, que j’utilise de temps en temps pour adapter selon le travail en cours. Les objectifs de cet atelier sont : Associer une quantité d’objets à une constellation ou à un nombre de doigts – Dénombrer jusqu’à 3. Les élèves doivent : 1) Regarder les étiquettes de sa boîte à nombres pour savoir combien mettre de pingouins dans chaque compartiment. 2) Faire valider le travail par la maîtresse lorsqu’on a rempli toutes les cases. Il peut rester des pingouins dans la barquette, tous ne sont pas à placer.

Format Word Format PDF
  • Dessiner un pingouin étape par étape

Pour un des groupes de Moyenne Section en autonomie, un travail de graphisme / motricité fine qui leur demande de dessiner un pingouin d’après un modèle. Les objectifs de cet atelier sont : Réaliser un dessin d’après un modèle, en respectant chacune de ses étapes, dans l’ordre chronologique – Colorier des formes en respectant un espace délimité. Les élèves doivent : 1) Dessiner au crayon de papier un pingouin en respectant chaque étape du modèle. 2) Quand le dessin est terminé et qu’on est sûr de n’avoir oublié aucun élément, passer au coloriage en recopiant le modèle terminé pour savoir exactement où mettre quelle couleur. 3) Faire valider près de la maîtresse et écrire son prénom derrière sa feuille.

Format Word Format PDF
  • Les animaux polaires
  • Classer les animaux polaires / non-polaires

animauxpol.2

Format Word Format PDF
  • Reconstituer des images coupées en deux en prenant des indices morphologiques.

moitié

Format Word Format PDF
  • Retrouver l’écriture d’un mot d’après un modèle collectif.

animauxpol

Format Word Format PDF
  • Algorithmes
  • Reconnaître et reproduire une régularité (répétition d’une frise ou d’un rythme)

algor

Format PDF

Construction d’igloos en sucre

Pour finir, nous avons avec les Petites Sections construit des igloos en sucre ! Mais voui mais voui, et ça a presque collé du premier coup en plus. Bon, il était quasiment impossible de fermer le toit en sucre sans que tout s’écroule, du coup nous avons avec l’ATSEM, qui avait un groupe elle aussi, opté pour la solution très inesthétique de coller un rond en papier, « histoire de ». Parce que bon, faut pas que les esquimaux attrapent froid non plus ! Un peu de réalisme que diable. (Mais bien sûr, du papier qui empêche l’air de passer, c’est tout à fait réaliste). Elle a également repassé ensuite une grosse couche de colle blanche pour compacter un peu le tout. Pour que les enfants comprennent la structure des briques en quinconce, nous avons avant superposé des briques, des planches, des kaplas etc. en salle de motricité.

Les Petites Sections ont également, en graphisme, réalisé de petites bandes de vagues qu’on a collées sous la banquise ; les Moyennes Sections ont quant à eux eu un travail en deux étapes concernant les animaux du pôle nord. Ils devaient tout d’abord découper chacun la silhouette de l’animal qu’ils avaient, de manière très précise, suivant la grosse ligne noire. Puis, parmi plusieurs animaux polaires, ils ont dû trouver celui qui correspondait à leur silhouette, et la coller ensuite à l’intérieur.

Un vrai petit travail d’équipe qui donne en résultat une jolie banquise :) (Je ne donne pas cher de son état futur en l’exposant devant la classe, snirf)

Réalisations plastiques
  • Soleils d’hiver (PS)

Je me suis inspirée pour ce travail de graphisme du livre Ateliers graphiques PS de chez Retz  ; j’ai juste changé les couleurs qu’ils conseillaient, afin qu’ils soient plus dans le ton hivernal. Le travail s’est déroulé sur deux séances. Première séance : Tracer deux ronds autour de la gommette centrale (ils étaient déjà fait au crayon de papier) d’une couleur différente. Faire les rayons très écartés de ce soleil avec du drawing gum. Attendre quelques minutes que ça sèche puis remplir chaque surface entre les rayons : attention, deux mêmes couleurs ne doivent pas se toucher. Deuxième séance : Détacher le drawing gum pour voir les rayons tout blancs apparaîtres. A l’intérieur de ces bandes blanches, faire des traits horizontaux ou verticaux (selon l’orientation de la bande) au feutre noir (penser à tourner le support pour toujours partir du haut vers le bas ou de la gauche vers la droite). Faire de même à l’intérieur des deux ronds.

  • Igloos (MS)

Étudier d’abord les igloos : comment sont-ils faits, la forme particulière des blocs de glace en quinconce etc. Reproduire cet assemblage avec des kaplas ou des cubes par exemple. Puis, passer à la réalisation graphique à proprement dite ! Avec une feuille blanche A5 chacun, les élèves ont réalisé leur igloo pas à pas, en me regardant faire et verbaliser chaque tracé. Au final, ils se sont vraiment bien débrouillé :) Pour le fond, ils avaient simplement à disposition de l’encre bleue outremer et bleu cyan, des grosses brosses et des gros rouleaux ; il fallait juste veiller à ce que les couleurs se mélangent et se répartissent équitablement. Des petites étoiles en pastel gras blanc avaient étaient dessinées avant. Ils ont ensuite découpé leur igloo, écrit leur prénom sur de petits papiers, et collé le tout sur le fond étoilé.

  • Igloos et pingouins (PS)

Contrairement aux M.S., les lignes de l’igloo étaient déjà tracées au crayon de papier, sauf pour les traits verticaux. Ils ont donc dû repasser dessus avec une couleur différente pour chaque ligne, puis relier deux points pour former les « briques ». On a ensuite collé le petit pingouin qu’ils avaient réalisé en atelier dirigé ou semi-autonome.

Je crois que c’est tout, vous pouvez à présent aller faire un petit tour dans la galerie pour voir un peu plus de travaux sur ce thème !

On clique ici pour voir la galerie !